Lifting, j’y vais ou j’y vais pas ?

Un jour, on se pose forcément la question, car rien de tel qu’un lifting pour effacer le temps. Reste à savoir à quel âge on peut franchir le pas
et si le bistouri est pour nous la meilleure alternative. Réponses de nos experts.

L’âge idéal

«Avant, il n’était pas rare de se faire lifter à 40 ans. Mais avec les progrès de la médecine esthétique, opérer une femme avant 45 ans est devenu exceptionnel, constate le Dr Philippe Kestemont, chirurgien de la face et du cou. L’âge moyen du premier coup de scalpel ? 50 ans. C’est le moment où la peau, souple et élastique, offre les meilleurs résultats et où personne ne s’aperçoit de cette petite remise en tension. En général, les femmes en pratiquent un second vers 65-70 ans.»

Ni trop tôt…

Certaines quadras en quête de perfection ne jurent que par le bistouri. «Sur un visage peu marqué, il faut savoir dire non, car l’amélioration sera si minime que la patiente a toutes les chances d’être déçue, prévient le Dr Olivier Claude, chirurgien plasticien. Mais dans les cas de perte de poids massive et de peau très relâchée, on peut envisager un lifting même à 40 ans.»

À Propos

Un concept multidisciplinaire unique. Vous y trouvez en effet sous le même toit des praticiens accrédités auprès des cliniques et des hôpitaux, entourés d’un personnel soignant très qualifié.

Charte d'utilisation | Mentions légales

Newsletter

Inscrivez-vous pour être à jour de nos dernières actualités.

Contact

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer