By-pass gastrique : types, déroulement et inconvénients

 

L’intervention du by-pass gastrique repose sur deux principes : la réduction du volume de l’estomac et la modification du circuit alimentaire. Ainsi, les aliments sont déviés de leur circuit habituel. Ils ne passent plus ni par l’estomac, ni par la partie supérieure du tube digestif, mais ils se dirigent directement vers la partie moyenne de l’intestin grêle. Suite au changement du circuit digestif, les sensations liées à la digestion changent également. Cette chirurgie est recommandée pour les patients qui ont un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 45.

Comment le by-pass fait-il perdre du poids ?

Le court-circuit gastrique réduit la quantité d’aliments ingérée. Ainsi, le patient se sent rassasié plus rapidement. De plus, la malabsorption entraîne la réduction de la quantité d’aliments assimilés.

Mini by-pass ou by-pass classique ?

 

Il existe deux types de by-pass :

  1. Dans le by-pass dit classique : la suture est réalisée au pied de l’anse pour avoir ce que l’on appelle une anse en Y. C’est la principale différence entre les deux opérations.
  2. Le mini by-pass : La poche gastrique est un peu plus longue. De plus, une seule suture entre l’estomac et l’intestin grêle est réalisée, à deux mètres de son origine. L’anse est dite « en Omega », ainsi l’intestin n’est pas court-circuité.

 

Dans les deux procédures, mini by-pass et by-pass classiques, deux mètres d’intestin grêle sont rendus inopérants.

 

Le mini by-pass, en bref

 

Le mini by-pass est considéré comme étant l’évolution récente du by-pass dit classique. La durée de l’intervention du mini by-pass est moins longue, de ½ h à 1 heure, puisque la réalisation technique est plus simple. Donc, le mini by-pass donne presque les mêmes résultats qu’un by-pass classique tout en étant moins risqué. Cette intervention a également l’avantage d’être plus facilement réversible en cas d’amaigrissement trop important.  Autre point à mentionner; il n’y a pas de période d’alimentation en fluide après cette opération.

 

L’inconvénient principal du mini by-pass semble être le reflux biliaire. Ce reflux est dû au fait que les fluides de l’estomac restant passent vers la pointe de l’estomac réduit. Donc cette intervention n’est pas recommandée aux personnes déjà atteintes de reflux. En raison de ce reflux biliaire, l’ulcère gastrique et l’œsophagite sont davantage observés chez les patients ayant subi cette intervention. Ainsi, même si le mini bypass est prôné pour être moins invasif et réversible, il est à l’origine de reflux. D’ailleurs, certains cas nécessitent une réintervention vers un bypass classique. Finalement, la procédure mini by-pass est une pratique récente. Donc, les études sur les résultats ou risques à long terme sont quasi-absentes.

 

By-pass et régime alimentaire

Voici la liste des aliments déconseillés pour les patients ayant eu un by-pass :

 

-Les légumes secs : lentilles, flageolets, pois cassés, pois chiche…

-Les légumes pouvant  provoquer des flatulences et ballonnements : les choux, navets, artichauts, salsifis,

champignons ;

-Les épices et les aromates sont autorisés en quantités raisonnables ;

-Les boissons gazeuses ;

-Les glaces ;

 -Les aliments gras les préparations sont à consommer avec modération (charcuterie, pâtisseries, la crème au beurre, plats en sauce…).

 

Les inconvénients du by-pass

 

Le by-pass consiste à court-circuiter une grande partie de l’estomac et le début de l’intestin grêle, d’où le risque de carence en vitamines et minéraux, notamment en fer, en calcium et en vitamines B9, B12 et D. En effet, les aliments arrivent plus vite. c’est ce qui fait qu’ils n’ont pas le temps d’être imprégnés des enzymes digestives et d’être absorbés. Entrons un peu plus dans les détails, la partie de l’intestin par laquelle les aliments ne passent pas sert justement à absorber les nutriments. C’est ce qui peut causer des carences. Donc, suite à un by-pass, le patient est obligé de suivre et de prendre quotidienne à vie des compléments en vitamines et minéraux. Ceci est indispensable à un bon fonctionnement de l’organisme.

 

Linéa chirurgie déploie tous ses moyens préventifs et thérapeutiques avant et après l’opération pour diminuer les risques de rechute après le by-pass, et toute autre chirurgie bariatrique. Nous réalisons un suivi préopératoire et postopératoire du comportement alimentaire et activité physique de nos patients pour une perte de poids durable.

À Propos

Un concept multidisciplinaire unique. Vous y trouvez en effet sous le même toit des praticiens accrédités auprès des cliniques et des hôpitaux, entourés d’un personnel soignant très qualifié.

Charte d'utilisation | Mentions légales

Newsletter

Inscrivez-vous pour être à jour de nos dernières actualités.

Contact

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer