Chirurgie de l’obésité : la sleeve gastrectomie expliquée (critères d’éligibilité, risques, contre-indications, alimentation, )

 

Vous envisagez une chirurgie Sleeve gastrectomie, appelée également gastroplastie verticale calibrée avec résection gastrique, suite à l’échec de tous les traitements et que vous avez suivis et il vous reste un grand surplus de poids à perdre ? On vous présente cette opération, ses risques et ses avantages, qu’est-ce qui fait d’une personne un bon candidat pour l’opération ainsi que les engagements nécessaires pour des résultats qui durent. 

La Sleeve gastrectomie : quel est le principe de l’intervention ?

La Sleeve gastrectomie est l’une des trois techniques restrictives qui visent à diminuer la taille de l’estomac pour limiter l’apport calorique et favoriser la satiété. Cette opération consiste à enlever une partie de votre estomac et à réunir les parties restantes pour former un nouvel estomac de la taille d’une banane. L’intervention de la sleeve gastrectomie est décrite comme une « résection en manchon de l’estomac ». Cette chirurgie de l’obésité a pour but de réduire le volume de l’estomac et de supprimer la partie qui sécrète la ghréline, l’hormone de la faim. Elle permet ainsi d’enlever de manière définitive, et non réversible, les 2/3 de l’estomac chez les personnes ayant un IMC supérieur à 40 ou supérieur à 35 avec des pathologies associées (comorbidités). Cette procédure est réalisée sous cœlioscopie. La décision de l’intervention est prise à l’issue d’une discussion et concertation médico-chirurgicale pluridisciplinaire.

Avant l’opération

Avant la sleeve gastrectomie, le bilan pré-opératoire comporte notamment :

 

  • un bilan et une prise en charge des comorbidités (cardio-vasculaires, métaboliques, respiratoires…) ;
  • une évaluation du comportement alimentaire ;
  • un bilan nutritionnel et vitaminique (dosages d’albumine, hémoglobine, ferritine et coefficient de saturation en fer de la transferrine, calcémie, vitamine D, vitamine B1, B9, B12) et une correction des déficits éventuels, une évaluation des capacités de mastication ;
  • une endoscopie œsogastroduodénale et la recherche d’Helicobacter pylori.

 

Comment se passe l’intervention ?

L’opération dure environ une heure sous anesthésie générale. Votre chirurgien réalisera plusieurs petites incisions sur votre abdomen pour insérer le cœlioscope, un outil avec une lumière et une caméra minuscule qui envoie des images à un écran d’ordinateur à proximité. Il enlèvera environ les trois quarts de votre estomac le long de la courbure extérieure. il rattachera par la suite le reste de votre estomac pour former  un tube mince ou « manchon ». Le sleeve formé couvre la distance originale entre l’œsophage et l’intestin grêle. Quant à la valve pylorique, la sortie normale qui contrôle la libération des aliments de l’estomac à l’intestin grêle, elle continue de fonctionner normalement.

Après l’opération 

Une modification de la flore bactérienne stomacale permettant de modifier la perception des goûts est notée après l’intervention. L’objectif est de perdre les trois quarts de l’excès de poids dès la fin de la première année. L’apnée du sommeil, l’hypertension artérielle et le diabète sont les comorbidités qui seront améliorées suite à l’opération.

 

 La sleeve gastrectomie : à qui s’adresse cette opération ?

Pour être bon candidat à la gastroplastie verticale calibrée avec résection gastrique, la personne doit avoir un IMC≥40 kg/m2 ou un IMC≥35 kg/m2 avec au moins une comorbidité susceptible d’être améliorée après la chirurgie (HTA, syndrome d’apnées du sommeil (SAS), diabète de type 2, maladies ostéo-articulaires invalidantes, stéatohépatite non alcoolique, etc.). Une autre condition est à remplir pour être éligible à la sleeve gastrectomie, c’est l’échec d’un traitement médical, nutritionnel, diététique et psychothérapeutique bien conduit pendant 6 à 12 mois (absence de perte de poids suffisante ou absence de maintien de la perte de poids).

Quelles sont les contre-indications de la sleeve ?

Il existe des contre-indications, dont certaines peuvent être temporaires :

  • troubles cognitifs ou mentaux sévères ;
  • troubles des conduites alimentaires ou du comportement alimentaire ;
  • dépendance à l’alcool et aux substances psychoactives licites et illicites ;
  • maladies mettant en jeu le pronostic vital à court et moyen terme 
  • contre-indications à l’anesthésie générale ;

Quelle alimentation et quel régime après la sleeve gastrectomie ?

Cette chirurgie est plus qu’une opération ou une intervention – c’est un engagement pour mener une vie plus saine. Après l’intervention chirurgicale, notre équipe de soins vous aidera à élaborer un régime post-chirurgical  en quatre phases. Après l’opération, votre alimentation va passer obligatoirement par 4 étapes. Les 4 jours qui suivent l’opération, vous devez jeûner. La première étape consiste à ne manger que des boissons, du yaourt et de la compote durant 2 à 3 semaines. Durant la deuxième étape, qui dure 3 semaines, vous allez suivre un régime à texture mixée. Durant la troisième étape, vous allez suivre un régime d’élargissement des textures. Autrement dit, vous allez intégrer petit à petit dans votre régime mixé des petits morceaux. La dernière étape consiste à réintroduire un par un  tous les aliments jusqu’à la reprise progressive d’un régime normal à partir de 2 mois et demi après l’intervention. 

 

Après ce stade, vous pourrez reprendre une alimentation à texture normale et manger de tout sans aucune apparition de désagrément digestif. Cependant, vous devez suivre certaines règles pour éviter toute complication et reprise de poids :

  • fractionnez vos repas sur la journée et mangez souvent peu à la fois . Vous pouvez faire par exemple 3 repas et éventuellement 1 à 2 collations , c’est-à-dire au moins 4 prises alimentaires par jour. 
  • Prenez le temps de manger, consacrez au minimum 30 minutes par repas et 10 minutes par collation. Mastiquez bien les aliments. 
  • Ne buvez jamais en mangeant pour ne pas dilater irréversiblement votre estomac. Buvez en dehors des repas (une demi – heure avant ou après un repas), par petites quantités, des boissons non gazeuses, non sucrées. Évitez également les boissons alcoolisées. 
  • Les soupes, potages et veloutés ne sont permis qu’en très petites quantités (2 à 3 gorgées) et pas régulièrement. 
  • Les aliments très chauds, très froids, très épicés ou très sucrés sont à proscrire

 

Comme vous l’avez sûrement compris, après une chirurgie de l’obésité, vos habitudes alimentaires doivent être modifiées. En effet, après la chirurgie, le volume de votre estomac a été réduit considérablement, d’où le besoin d’adapter le volume de vos portions alimentaires. Si vous mangez plus que votre estomac peut contenir, vous courez le risque de mettre beaucoup de tension sur les parois de l’estomac, et donc d’avoir des douleurs voire des vomissements. Et si vous faites ceci à répétition, vous pouvez élargir votre nouvelle poche gastrique. Suivez les instructions de votre médecin pour des résultats durables.

Risques et inconvénients de la sleeve gastrectomie

 

  • Il s’agit d’une chirurgie bariatrique qui n’est pas réversible ; 
  • Dans certains cas, les patients qui ont un IMC très élevé peuvent avoir besoin d’une seconde opération pour continuer à perdre du poids durablement ;
  • Les risques de calculs biliaires peuvent augmenter après une sleeve gastrectomie. Il est possible que votre chirurgien vous recommande une cholécystectomie, un acte chirurgical visant à enlever la vésicule biliaire, avant votre opération chirurgicale ; 
  • Fuite des lignes d’agrafes ;
  • Cicatrice à l’intérieur de votre ventre. Cela peut provoquer une obstruction (blocage) dans votre intestin dans le futur ; 
  • Gastrite (maladie inflammatoire de la paroi de l’estomac), reflux gastrique, ulcères de l’estomac;
  • Vomissement si vous mangez plus que le volume de votre estomac.

 

C’est là que le choix du chirurgien fait la différence ; le recours à un chirurgien expérimenté et de bonne réputation diminuera considérablement les risques et la possibilité d’effets secondaires.

Le suivi des patients après une chirurgie bariatrique

Après une sleeve gastrectomie, ou toute autre chirurgie bariatrique, notre suivi ne se résume pas à une substitution des carences. Nous dépistons en effet les carences vitaminiques et nutritionnelles, dont certaines peuvent conduire à des atteintes neurologiques graves. Mais nous évaluons également d’autres aspects et complications qui peuvent survenir, en lien avec la chirurgie directement ou avec la réduction pondérale. Généralement, après une chirurgie de l’obésité, les patients passent par une phase de satisfaction remarquable suite à la perte pondérale rapide et importante tant attendue. Mais parfois une gêne en lien avec les excès cutanés ou la non-réalisation d’attentes pourrait se développer, et ceci peut affecter profondément les patients. En effet, la perte de poids peut occasionner des modifications psychologiques plus ou moins faciles

à gérer. C’est pourquoi nous offrons un suivi médical attentif, ciblé sur ces différents aspects, en accompagnant nos patients. Nous évaluons la nécessité d’un suivi psychologique ou psychiatrique. Nous proposons un suivi au cas par cas pour nos patients. Une période d’adaptation au changement est souvent nécessaire, pour

soi-même et pour l’entourage.

Nous poursuivons également la diététique et l’activité physique du patient commencées en

préopératoire pour vérifier qu’il s’adapte bien à ses nouvelles habitudes

alimentaires.

Grossesse et chirurgie bariatrique

  • La chirurgie bariatrique est contre-indiquée chez les femmes enceintes. 
  • Une contraception est recommandée dès que la chirurgie est programmée, puis pendant 12 à 18 mois après l’intervention. L’efficacité de la contraception orale pourrait être diminuée après chirurgie malabsorptive d’où le besoin de discuter avec votre médecin pour choisir une autre méthode de contraception. 
  • En cas de désir de grossesse après la chirurgie bariatrique, il faut prévoir un suivi nutritionnel par l’équipe pluridisciplinaire avant toute conception, à défaut au tout début de la grossesse, pendant la grossesse et en post-partum.

 

Pour toute information complémentaire relative à la sleeve gastrectomie en Tunisie, contactez-nous et prenez rendez-vous pour une consultation. Nous sommes à votre disposition pour répondre à votre demande dans les meilleurs délais.

À Propos

Un concept multidisciplinaire unique. Vous y trouvez en effet sous le même toit des praticiens accrédités auprès des cliniques et des hôpitaux, entourés d’un personnel soignant très qualifié.

Charte d'utilisation | Mentions légales

Newsletter

Inscrivez-vous pour être à jour de nos dernières actualités.

Contact

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer