FUE

biofiber2 - FUE

Le traitement d’une alopécie modérée ou importante

La greffe FUE (Follicular Unit Extraction) prélève les unités folliculaires une par une sans cicatrice. C’est une technique indolore et entièrement manuelle qui permet un véritable travail sur mesure. Pendant longtemps, la greffe FUE ne s’adressait qu’aux personnes qui souffraient d’une très petite calvitie. Les évolutions constantes ont permis de prélever un nombre plus importants de greffons. De 1500 unités folliculaires en une séance, on peut atteindre 3000 en deux séances espacées de 24 heures.
L’obectif de l’intervention est un retour du volume des cheveux là il en manquait. Aujourd’hui, les techniques et l’expérience permettent un résultat naturel et définif, sans comparaison aux classiques « champs de poireaux » ou « cheveux de poupée ».

L’intervention

L’opération se fait sous anesthésie locale en séjour ambulatoire et dure entre six à huit heures. En règle générale, le chirurgien rase la zone donneuse avant le prélèvement des unités folliculaires.Pour les personnes, notamment les femmes, qui ont les cheveux longs, il est possible de faire une greffe FUE sans rasage. Dans ce cas, le prélèvement se pratique au niveau de zones dessinées recouvertes par les cheveux environnants. Le praticien prélève les unités folliculaires (U.F) avec un punch, instrument très fin qui conserve le bulbe du cheveu sur la nuque et les tempes. Il prélève par traction les U.F une par une à l’aide d’une micro-pince. Subsiste de petits orifices de moins d’un millimètre de diamètre qui cicatrisent en laissant de petits points blancs quasiment invisibles. Comme la procédure est entièrement manuelle, le temps de prélèvement est beaucoup plus long qu’avec la méthode de la bandelette et le nombre de greffons prélevés est inférieur. Le chirurgien marque les zones à traiter. Ce dessin lui sert de repère tout au long de l’intervention. L’implantation des U.F. se fait à la pince ou d’une aiguille qui permet d’effectuer la micro-fente tout en introduisant le greffon en même temps.

Suites

Un pansement est maintenu sur la zone de prélèvement pendant 24 h. Des petites croûtes sont visibles pendant une dizaine de jours et éliminées progressivement par des shampooings doux, quotidien dès le 3ème jour après l’intervention. Un gonflement du front peut apparaître. 
Les injections plasma riche en plaquettes (PRP) vont avoir une double action bénéfique : d’une part,améliorer les chances de survie du greffon implanté sur la zone dégarnie et, d’autre part, réactiver les cellules de la zone donneuse.

À Propos

Un concept multidisciplinaire unique. Vous y trouvez en effet sous le même toit des praticiens accrédités auprès des cliniques et des hôpitaux, entourés d’un personnel soignant très qualifié.

Charte d'utilisation | Mentions légales

Newsletter

Inscrivez-vous pour être à jour de nos dernières actualités.

Contact

6 Partages
Partagez6
Tweetez
Enregistrer